Vous êtes ici

Vos projets n'attendent pas, préparez votre rentrée ! Nos équipes sont mobilisées.

Mardi 06 août

Portes ouvertes + Admissions

Je m'inscris

RDV d'informations

Sur le campus ou à distance

Prendre rendez-vous

Admissions/Inscriptions

A distance ou sur RDV

En savoir plus

Norme ISO 26000 : définition et rôle dans la RSE

Toute entité engagée dans une démarche RSE connait la norme ISO 26000. Créée en 2010, ce standard international offre un cadre aux entreprises souhaitant contribuer au développement durable. Qu'est-ce que la norme ISO 26000 ? Quelle rôle joue-t-elle dans la Responsabilité Sociétale des Entreprises ? Quels sont les 7 principes centraux de la norme ISO 26000 ? Faisons le point.

Qu'est-ce que la norme ISO 26000 ?

La norme ISO 26000:2010 est un standard établit par l'Organisation internationale de normalisation (ISO).

Histoire de la norme ISO 26000

L'apparition de ce standard est étroitement lié à l'histoire de la RSE. Initiée en 2005, il aura fallu cinq années de négociations entre de nombreuses parties prenantes issues de 99 pays pour parvenir à sa publication en novembre 2010. Représentants des gouvernements, ONG, entreprises, consommateurs : la norme ISO 26000 repose avant tout sur un concensus encadrant les initiatives RSE du monde entier.

Comment a-t-elle été construite ? Elle s'appuie à la fois sur les expériences réelles de ses nombreux contributeurs et à fois sur les normes et accords internationaux relatifs à la RSE pré-existants.

Iso 26000 et normes internationales

Objectifs de la norme ISO 26000

Son objectif ? Définir des lignes directrices relatives la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Qui est concerné ? Elle s’adresse à tous types d'organismes, sociétés et organisations, privées ou publiques, grandes ou petites, quels que soient leur localisation et / ou leurs secteurs d’activité. Comme toutes les normes internationales, elle repose sur son application volontaire et n'oblige en rien les organismes.

Absence de certification

Sa particularité ? Elle contient des lignes directrices, des orientations, des recommandations et non des exigences. Contrairement à d'autres normes de l'ISO telle que la norme ISO 14001 ou ISO 9001, elle ne se prête pas à la certification. Elle permet en revanche d’aider les organisations à traduire les grands principes du développement durable en actes concrets, et de partager des bonnes pratiques issues du monde entier.

Les 7 principes de la norme ISO 26000

La Responsabilité Sociétale des Entreprises s'appuie sur la prise en compte de préoccupations sociétales, sociales et environnementales dans le développement d'une organisation. La norme ISO 26000 repose sur sept questions centrales correspondant à des thèmes que tout organisme est amené à traiter lorsqu'il s'implique dans une politique RSE. Pour chacun de ces thèmes, l'organisation peut définir et mettre en place des actions :

7 principes Iso 26000

7 principes pour encadrer les actions des entreprises

  1. la gouvernance de l’organisation,
  2. les droits humains,
  3. les relations et conditions de travail,
  4. l’environnement,
  5. la loyauté des pratiques,
  6. les questions relatives aux consommateurs,
  7. les communautés et le développement local.

La question de la gouvernance, au centre de ces thématiques, régit l'ensemble des actions de l'entreprise et leurs impacts.

Mais concrètement comment appliquer ce standard de la RSE ?

Application de la norme ISO 26000 aux entreprises

Ce standard est conçu pour fonctionner dans tous les contextes organisationnels et culturels. De par son contenu, il constitue une base pour toute organisation souhaitant évaluer son engagement en faveur du développement durable ainsi que sa performance globale. En pratique, tout le monde est libre de consulter cette norme. Elle est totalement gratuite, ouverte à tous et personnalisable pour s'adapter à toute situation. Cette flexibilité permet à chaque organisation de décider comment elle souhaite appliquer les recommandations en fonction de ses propres besoins, ressources et cibles.

L'ISO 26000 encourage les organisations à intégrer la responsabilité sociétale dans leur stratégie globale, leur gouvernance, et leurs opérations quotidiennes. Elle fournit des lignes directrices sur la manière de mettre en place des actions socialement responsables qui répondent aux attentes des acteurs impliqués (communautés locales, investisseurs...), tout en améliorant leur propre performance ESG.

En adoptant ses lignes, les sociétés peuvent mieux gérer les risques liés à la responsabilité sociétale et environnementale, créer de la valeur ajoutée pour leurs parties prenantes, et contribuer de manière significative à un avenir plus durable. La norme aide également les organisations à se démarquer dans un marché de plus en plus conscient des enjeux .

Pour aller plus loin, consultez la documentation disponible sur le site de l'ISO.

Intégrer les normes RSE

Comment mettre en oeuvre la norme ISO 26000 ?

Comme évoqué, le rôle de cette norme est d'offrir un cadre aux sociétés soucieuses de s'inscrire dans une démarche RSE. Sa mise en œuvre peut varier en fonction de la taille, du secteur et du contexte spécifique de chaque organisation. 

Quelques étapes pour appliquer efficacement la norme ISO 26000

  1. Sensibiliser les dirigeants de l'entreprise à la RSE via la formation
  2. Réaliser un diagnostic RSE initial pour évaluer les pratiques actuelles. Identifier les points forts et les domaines nécessitant des améliorations.
  3. Élaborer une stratégie RSE alignée sur les sept principes de la norme. Définir des objectifs SMART pour améliorer les performances sociales, environnementales et économiques de l'entreprise.
  4. Déployer des initiatives concrètes pour intégrer les pratiques RSE dans les opérations quotidiennes de l'entreprise.
  5. Communiquer les résultats aux parties prenantes internes et externes.
  6. Mettre en place des mécanismes de suivi pour évaluer l'impact des actions RSE et apporter des ajustements si nécessaire. La norme encourage l'amélioration continue.
  7. Faire le choix de l'acquisition d'un label. En France, nous retrouvons cette norme derrière de nombreux labels RSE, tels que le label LUCIE 26000 ou encore le label Engagé RSE développé par AFNOR-Certification. Ces démarches de certification sont généralement payantes, mais elles apportent une reconnaissance officielle des efforts de l'organisation en matière de responsabilité sociétale, renforçant ainsi sa crédibilité et son image auprès des parties prenantes.

La norme ISO 26000 joue un rôle clé dans l'intégration des pratiques de responsabilité sociétale au sein des entreprises. En offrant des lignes directrices claires et en encourageant l'amélioration continue, elle permet aux entités de toutes tailles et de tous secteurs de contribuer efficacement au développement durable. Bien que non certifiable, son adoption volontaire témoigne d'un engagement réel en faveur de la RSE, renforçant la crédibilité et la compétitivité des organisations sur la scène mondiale.

Pour les entreprises souhaitant aller plus loin, l'obtention de labels basés sur l'ISO 26000 peut offrir une reconnaissance supplémentaire et un avantage stratégique dans un marché de plus en plus attentif aux enjeux sociétaux et environnementaux.

POURQUOI CHOISIR L'ESG ACT ?

Doubles compétences

DOUBLE COMPÉTENCE

titres rncp

TITRES RNCP RECONNUS PAR L'ÉTAT

alternance

ALTERNANCE POSSIBLE DÈS LA 3e ANNÉE

nombreux débouchés

NOMBREUX DÉBOUCHÉS

L'actualité de l'ESG Act

ESG Act label LUCIE
Actualités

Label LUCIE : Tout savoir sur le label RSE

Aujourd'hui de plus en plus d'organisations lancées dans une démarche RSE font le choix de la labellisation. Comment choisir son label ? Qu'est-ce que le label LUCIE ? Nous vous présentons ce label applicable à tout type de secteurs d'activité.

melissa sahed
Témoignage

Témoignage de Melissa Sahed

Alumni ESG et fondatrice de Santiag Poetry

De son parcours d'étudiante à l'ESG à la naissance de sa marque, Melissa SAHED illustre parfaitement la façon dont l'engagement et la créativité peuvent fusionner...

Cette formation peut vous intéresser !

Formation Bac+3

Mastère Chef de Projet et Développement Durable

Rentrée

Octobre 2024

Admission

Bac+3 / Bac+4

Diplôme

Titre RNCP niveau 7 certifié

Alternance

Possible

 

Découvrir la formation