Vos projets n'attendent pas, préparez votre rentrée ! Nos équipes sont mobilisées.

RDV d'informations

Sur le campus ou à distance

Prendre rendez-vous

Admissions/Inscriptions

A distance ou sur RDV

En savoir plus

Acheteur public

acheteur public

 

L'acheteur public (AP) supervise les achats de prestations de services et de biens pour le compte d'un établissement public.

Véritable expert des marchés publics, cet acquéreur se dote de compétences juridiques, administratives et commerciales.

Maillon indispensable d'une politique d'achat d'intérêt général, l'acheteur public dispose de nombreux débouchés.

Un acteur clé de la commande publique

Le rôle premier de l'acheteur public consiste à passer des marchés publics, recoupant travaux, services et fournitures. Il apporte donc son éclairage à ses instances dirigeantes afin de dégager une politique d'achat conforme aux intérêts et aux exigences de son organisme. Analysant les besoins internes, l'acheteur identifie les sous-traitants et fournisseurs auprès desquels mettre en œuvre son projet d'acquisition. Il lui revient alors de lancer un appel d'offres avant de sélectionner, puis de négocier avec le prestataire approprié.

Tout au long des opérations, il veille à respecter l'ensemble des procédures juridiques régies par le code de la commande publique. Le suivi administratif de la bonne exécution des marchés lui incombe également.

Le champ d'intervention de l'acheteur public dépend toutefois de la nature comme de l'envergure de son établissement. Acheteur hospitalier, ses tâches se concentrent principalement sur la gestion d'un cahier des charges et le choix des fournisseurs. Au sein d'une collectivité territoriale, sa fonction se mue en responsable de la commande publique.

Quelles sont les missions de l'acheteur public ?

Préparation du marché

En amont de tout projet d'acquisition, l'acheteur public se charge d'abord de déblayer le terrain. Il formalise les besoins structurels dans un cahier des charges, en collaboration avec son donneur d'ordres.

Avant d'identifier le marché adéquat, l'acquéreur établit les critères de sélection des prestataires et les objectifs tant qualitatifs que quantitatifs. Puis, il détermine les conditions contractuelles.

Consultation et négociation commerciale

Son analyse achevée, l'acheteur public enclenche une phase de consultation des fournisseurs. Il compile tous les documents légaux indispensables au lancement d'un appel d'offres, du cahier des clauses administratives générales (CCAG) au cahier des charges fonctionnel (CdCF).

De là, il réceptionne les dossiers de candidature et les évalue à l'aune de paramètres tels que la capacité économique ou le positionnement sur le marché.

Par le biais d'entretiens et de commissions, il creuse chaque offre en vue d'établir une stratégie de négociation efficace. L'acheteur public notifie alors le marché au prestataire retenu, avant d'entamer des négociations (prix, conditions de paiement, délais de livraison, etc.).

Suivi administratif et veille technique

La mission de l'acheteur public ne s'arrête pas à la conclusion du marché, car il est tenu de contrôler l'exécution de l'accord. Surveillant le respect des clauses contractuelles comme des contraintes calendaires, il est aussi susceptible d'intervenir en cas de litige ou de sinistre.

Il assure à ce titre un reporting constant auprès de sa direction.

Parallèlement, cet acheteur en marché public garde un œil attentif sur son domaine d'activité. Il procède notamment à une revue annuelle des prestataires.

Quelles compétences sont nécessaires ?

Une connaissance approfondie des spécificités de la commande publique et du fonctionnement des administrations s'avère un prérequis indispensable pour exercer le métier d'acheteur public.

Au fait de toutes les procédures d'achat public, l'acheteur connaît le code des marchés publics sur le bout des doigts. Il dispose également d'un bagage juridique, entre droit européen et techniques rédactionnelles juridiques.

De solides notions en gestion administrative et budgétaire, ainsi qu'en comptabilité publique lui permettent d'effectuer le suivi des commandes. Ce négociateur avisé se montre aussi fin commercial.

Ses tâches de gestionnaire impliquent d'ailleurs de maîtriser l'outil informatique (progiciels métier, outils bureautiques, etc.).

Méthode et organisation sans faille sont de mise pour mener à bien appels d'offres et opérations commerciales.

Maniant les chiffres quotidiennement, l'acheteur public fait preuve d'autant d'esprit d'analyse que de rigueur mathématique.

Bien sûr, conclure des contrats suppose un savant mélange entre sens de la négociation, diplomatie et réactivité. Outre son sens du dialogue, l'acheteur public sait aussi faire preuve de discrétion pour honorer la confidentialité de procédures parfois sensibles.

S'il exécute bon nombre de ses missions en autonomie, il travaille également efficacement en équipe.

Devenir acheteur public : quelles études privilégier ?

Formation Bac+3

Mastère Achats et Développement Durable

Rentrée

Octobre 2024

Admission

Bac+3

Diplôme

Titre RNCP niveau 7 certifié

Alternance

Possible

 

Découvrir la formation

Une formation de niveau bac+3 minimum est requise pour briguer un poste d'acheteur public.

À l'université, une licence à dominante juridique permet d'acquérir les compétences clés du poste. Toutefois, les diplômés d'instituts d'études politiques (IEP) ou d'écoles de commerce ont bien souvent la faveur des recruteurs.

Couvrant tous les pans des affaires publiques, les IEP préparent leurs étudiants à intégrer un haut corps d'État ou une administration. Alternativement, de nombreuses écoles de commerce proposent des parcours de spécialisation en management des organismes publics ou encore en achats internationaux.

Du mastère au master of Business Administration (MBA), les cursus de niveau bac+5 sont généralement ponctués de stages professionnalisants. Certaines grandes écoles offrent également des formations en alternance pour mieux se démarquer à un poste exigeant fréquemment une expérience préalable.

Quel est le salaire d'un acheteur public ?

L'acheteur public peut prendre ses fonctions dans un service de l'État, une collectivité territoriale ou un établissement hospitalier.

Ses conditions d'exercice comme ses contraintes de gestion diffèrent d'un secteur à l'autre. L'acheteur hospitalier collabore ainsi activement avec l'ensemble du personnel de soins et les experts médicaux, tandis que l'acheteur évoluant au cœur d'une grande structure supervise en général une famille d'achats. L'acheteur public perçoit en moyenne un salaire de 37 000 à 41 000 € bruts annuels, cumulant part fixe et part variable.

Fort d'une expérience réussie, il lui est possible de monter en grade pour devenir responsable juridique ou responsable des achats. Cet expert en marchés publics peut aussi se spécialiser dans l'achat de prestations intellectuelles, voire se reconvertir en acheteur projets dans une entreprise privée.

Conseiller, négociateur commercial et gestionnaire administratif, l'acheteur public est un peu le chef d'orchestre de la politique d'achat de sa structure publique. Le métier tend vers une professionnalisation croissante, intégrant notamment des problématiques d'achats responsables.

C'est pourquoi l'ESG Act propose un mastère en développement durable, spécialisation achats. Ce titre RNCP vous apprend à mettre en place une stratégie d'achat et d'approvisionnement adaptée aux enjeux de respect de l'environnement et de durabilité. Mêlant enseignements théoriques opérationnels et projets, cette formation est également accessible en alternance.

POURQUOI CHOISIR L'ESG ACT ?

Doubles compétences

DOUBLE COMPÉTENCE

titres rncp

TITRES RNCP RECONNUS PAR L'ÉTAT

alternance

ALTERNANCE POSSIBLE DÈS LA 3e ANNÉE

nombreux débouchés

NOMBREUX DÉBOUCHÉS

L'actualité de l'ESG Act

étudiant cheveux bruns bouclés en chemise blanche qui sourit à côté d'une étudiant avec les cheveux lisse noir. Devant eux deux étudiants dos à la caméra
Actualités

L’ESG Act accessible hors Parcoursup

En tant que bachelier ou futur bachelier, de nombreuses questions vous viennent en tête quant à votre orientation et la formation qui donnera du sens à son avenir. Sachez que Parcoursup n’est pas la seule option pour débuter ses études supérieures. 

melissa sahed
Témoignage

Témoignage de Melissa Sahed

Alumni ESG et fondatrice de Santiag Poetry

De son parcours d'étudiante à l'ESG à la naissance de sa marque, Melissa SAHED illustre parfaitement la façon dont l'engagement et la créativité peuvent fusionner...

Cette formation peut vous intéresser !

Formation Bac+3

Mastère Chef de Projet et Développement Durable

Rentrée

Octobre 2024

Admission

Bac+3 / Bac+4

Diplôme

Titre RNCP niveau 7 certifié

Alternance

Possible

 

Découvrir la formation