Vos projets n'attendent pas, préparez votre rentrée ! Nos équipes sont mobilisées.

RDV d'informations

Sur le campus ou à distance

Prendre rendez-vous

Admissions/Inscriptions

A distance ou sur RDV

En savoir plus

Responsable des achats

responsable achats

Le responsable d'achats élabore et met en application une politique d'achat et d'approvisionnement pour le compte de son entreprise.

Collaborant étroitement avec sa direction générale, il veille à ce que son plan d'action demeure conforme aux orientations des plus hautes instances.

Pièce maîtresse du service achats de sa structure, le responsable des achats occupe un poste aussi prenant que stratégique.

Un manager et un décisionnaire multitâche

Le responsable des achats occupe un des postes les plus hauts gradés du pôle commercial et marketing de l'entreprise qui l'emploie. Agissant sous l'autorité hiérarchique du directeur commercial ou du directeur des achats, il se charge de l'ensemble des tâches relevant de l'acquisition de biens et de prestations de services nécessaires à l'activité de production.

Ce responsable dispose donc de multiples casquettes. Prenant part à des réunions auprès de ses dirigeants, il discute de la politique d'achat à appliquer.

À la tête d'une équipe d'acheteurs de terrain, il se mue en manager pour mettre en œuvre sa stratégie, sans perdre de vue ses objectifs de performance qualitatifs et quantitatifs.

Le responsable d'achats endosse également le rôle de représentant de son organisme au cours de voyages d'affaires à la rencontre de fournisseurs et sous-traitants. Bien sûr, c'est aussi à lui qu'il revient de défendre les intérêts de son entreprise lors d'appels d'offres et de négociations contractuelles.

De quelles missions se charge le responsable des achats ?

Définition des contours d'une stratégie d'approvisionnement

Le responsable des achats intervient d'abord dans la conception d'une stratégie d'achat. Pour mieux garantir la compétitivité de son entreprise, il se tient au courant des évolutions et tendances du marché au travers d'une veille technologique, législative et économique.

Il se met également au diapason des besoins de son entreprise. Pour ce faire, ce chef de marché achats mène des enquêtes approfondies auprès des divers services internes.

Le département de recherche et développement (R&D) lui donne un aperçu des projets d'innovation menés par l'entreprise.

Analysant données commerciales et retours des directions métier, il met sur pied une politique d'achat englobant coûts, volume et qualité. Il en structure alors les volets opérationnel, logistique et organisationnel.

Sélection des fournisseurs et négociation

Le succès des opérations commerciales repose en grande partie sur la fiabilité et la qualité des fournisseurs retenus. C'est donc au responsable des achats qu'il appartient de scruter les différents prétendants en lice des suites d'un appel d'offres.

Supervisant une première étape de sourcing achats, il évalue les candidats à l'aune des critères de choix et des objectifs fixés par sa direction. Pour l'aider dans cette tâche, il lui est possible de recourir à un audit du panel de fournisseurs ou d'en établir une cartographie.

Puis, il lance une phase de consultation en vue de constituer des dossiers formels. Son choix arrêté, le responsable des achats enclenche des négociations. Il peut intervenir en appui de ses équipes lors de transactions particulièrement complexes, tout comme piloter l'ensemble des négociations liées à une typologie de produits ou à un service éminemment stratégique.

Avec l'aide de son service juridique, il rédige ou valide accords-cadres et contrats. Il lui incombe alors de suivre la bonne exécution des conditions contractuelles négociées. À défaut, il gère et arbitre d'éventuels litiges.

Management des équipes

Relais privilégié entre direction et agents de terrain, le responsable des achats coordonne les activités de ses acheteurs. Son équipe peut se composer d'agents généralistes ou spécialisés dans une famille d'achats donnée.

Il gère donc le planning quotidien de ses subalternes et la vie du service, d'absences en remplacements.

En gestionnaire financier, il élabore un budget de service. Le responsable des achats apprécie également les besoins en formation de ses effectifs en menant entretiens d'évaluation et entretiens professionnels.

Pour favoriser le développement des compétences, voire remobiliser ses troupes, il peut donc organiser des actions de formation ou de validation des acquis de l'expérience (VAE). Il travaille aussi étroitement avec son pôle de ressources humaines, auprès duquel il planifie les recrutements à venir.

Communication interne et reporting

Outre ses missions opérationnelles, le responsable des achats se charge de communiquer en toute transparence auprès des directions métiers comme de la direction des achats. En vue d'assurer un reporting général, il procède donc au suivi des budgets et des indicateurs de performance et de satisfaction.

Assumant parfois un rôle d'expert produit, il lui arrive de s'exprimer sur les choix de sa structure en matière de spécificités des produits ou encore de politique de prix.

Il apporte également son éclairage technique à sa direction pour mettre en exergue des indices de marché susceptibles d'avoir d'importantes répercussions sur les conditions d'achat en vigueur, d'un pic d'inflation à une augmentation des coûts de l'énergie.

Les qualités indispensables

Pour mener une politique d'achat ajustée, le responsable des achats se doit de connaître en profondeur son secteur d'intervention et son portefeuille de produits, tout comme la chaîne de transformation associée.

Il est également au fait des contraintes logistiques et de production spécifiques à son entreprise. Sélectionner les bons profils de fournisseurs implique autant de compétences en gestion de projet, de l'étude des risques à la rédaction d'un cahier des charges, sans oublier la démarche assurance qualité fournisseurs.

Opérant souvent à l'international, le responsable achats justifie d'un excellent niveau d'anglais, voire pratique une autre langue selon la zone géographique qu'il supervise. Il lui est également essentiel de bien appréhender le contexte juridique qui encadre les achats, entre procédures d'import-export, droit commercial et réglementation douanière.

Enfin, de solides notions informatiques s'avèrent un autre prérequis (outils bureautiques, plateformes d'e-procurement, etc.).

Au carrefour de multiples intervenants, le responsable achats est un communicant avisé et flexible.

Il décline d'ailleurs ses capacités de négociation à l'international, appréhendant les particularismes culturels des fournisseurs pour mieux affûter ses arguments.

Un savant mélange entre sens du dialogue, diplomatie et ténacité est de mise en vue de convaincre ses interlocuteurs et de décrocher des contrats avantageux.

Jonglant entre de nombreuses attributions, le responsable des achats fait preuve de rigueur organisationnelle afin de prioriser ses actions. Son rôle de chef d'équipe requiert également des compétences managériales lui permettant de rester à l'écoute de ses effectifs comme de les motiver.

Comment devenir responsable des achats ?

Formation Bac+3

Mastère Développement Durable, Spécialisation Achats

Rentrée

Octobre 2023

Admission

Bac+3

Diplôme

Titre RNCP niveau 7 certifié

Alternance

Possible

Découvrir la formation
Etudiante souriante ESG Act

 

Haut placé dans la pyramide hiérarchique, le responsable des achats a souvent derrière lui une longue expérience de cadre en entreprise. Beaucoup de structures exigent ainsi dix ans d'ancienneté minimum.

Ceci dit, plusieurs cursus académiques permettent aux futurs responsables de se former dès leurs études. À ce poste à responsabilités, les employeurs recherchent généralement des candidats titulaires d'un bac+5.

Au sortir d'une licence en commerce, marketing ou vente, les étudiants peuvent donc poursuivre jusqu'en mastère spécialisé en achats. Il est également possible de développer une double compétence en achats et dans le domaine d'activité de la structure visée. 

Débouchés, salaire et perspectives d'évolution

Une gestion optimisée de l'approvisionnement est un enjeu majeur en entreprise. Acteurs de la grande distribution, fleurons de l'automobile ou géants de l'agroalimentaire, les pourvoyeurs d'emploi abondent.

Si les entreprises commerciales et industrielles de toute taille font appel à l'expertise d'un responsable des achats, les grands groupes et structures de plus de 200 salariés demeurent les principaux recruteurs.

Lors d'une première prise de poste, un responsable achats débutant perçoit en moyenne 5 000 € bruts mensuels. Au fil de sa carrière, un profil aguerri est susceptible de prétendre à des revenus tutoyant près de 10 000 € par mois.

Le poste de responsable d'achats correspond déjà en lui-même à une montée en grade. Les possibilités d'évolution sont donc restreintes, sauf à évoluer vers d'autres fonctions au sein du service commercial. Le responsable reste toutefois susceptible de décrocher une promotion au poste de chef du département achats ou de responsable qualité achats.

Pour gagner en rémunération comme en responsabilités plus étendues, il peut également changer d'employeur. Pivot d'une stratégie commerciale pérenne, le responsable des achats occupe un poste capital en entreprise.

Ses missions s'avèrent d'ailleurs de plus en plus stratégiques, faisant notamment la part belle aux problématiques de responsabilité sociale et environnementale (RSE). Pour accompagner cette évolution du métier vers des considérations éthiques accrues, l'ESG Act propose un mastère développement durable – spécialisation achats. Ce titre RNCP certifié met l'accent sur les enjeux de durabilité, vous donnant toutes les clés pour mêler missions d'achats et respect de l'environnement. Entre socle théorique et projets pratiques, cette formation vous permet également de renforcer vos compétences de terrain par le biais de stages ou d'alternance.

POURQUOI CHOISIR L'ESG ACT ?

Doubles compétences

DOUBLE COMPÉTENCE

titres rncp

TITRES RNCP RECONNUS PAR L'ÉTAT

alternance

ALTERNANCE POSSIBLE DÈS LA 3e ANNÉE

nombreux débouchés

NOMBREUX DÉBOUCHÉS

L'actualité de l'ESG Act

product life manager
Actualités
Product life manager

Fiche métier

Le product life manager gère le cycle de vie d'un produit dans le cadre du PLM : product lifecycle management. Il peut opérer aussi bien au sein d'une entreprise qu'en tant que consultant indépendant.

maxime blondeau
Témoignage
Témoignage Maxime Blondeau

Enseignant et entrepreneur

Témoignage de Maxime Blondeau, enseignant à Sciences Po et en école d'ingénieurs et entrepreneur engagé.

Cette formation peut vous intéresser !

Formation Bac+3

Mastère Développement Durable, Spécialisation Chef de Projet

Rentrée

Octobre 2023

Admission

Bac+3 / Bac+4

Diplôme

Titre RNCP niveau 7 certifié

Alternance

Possible

Découvrir la formation
etudiant souriant lunette