Vous êtes ici

Vos projets n'attendent pas, préparez votre rentrée ! Nos équipes sont mobilisées.

Mercredi 26 Juin

Portes ouvertes + Admissions

Je m'inscris

RDV d'informations

Sur le campus ou à distance

Prendre rendez-vous

Admissions/Inscriptions

A distance ou sur RDV

En savoir plus

Marché de l'emploi RSE : tendances recrutement en 2024

Responsable des achats durables, chef de projet RSE, consultant communication responsable : ces nouveaux métiers ont le vent en poupe mais ils mettent le marché de l'emploi sous tension, au risque de freiner la mutation des employeurs, faute de professionnels expérimentés. Nous vous expliquons pourquoi nous avons besoin de plus d'experts formés et comment attirer de nouveaux talents dans un contexte où le rapport au travail est transformé

Le marché de la RSE en constante évolution

La prise de conscience collective du rôle de l'entreprise dans le développement durable s'accélère et entraîne l'intégration de nouvelles compétences. Ces dernières années, de nombreux nouveaux métiers ont vu le jour.

Recrutement en 2024 : une pénurie de compétences

Evolutions réglementaires : toutes les entreprises sont concernées

Selon les Echos, le secteur de la RSE s'est tendu à partir de 2021. En effet, la Responsabilité Sociétale des Entreprises concerne toutes les organisations. Depuis quelques mois, nous assistons en France et en Europe a une forte vague réglementaire en matière de RSE (devoir de vigilance, CSRD, ...). Les fonds d'investissement et les banques répercutent également cette pression.

En parallèle, consommateurs et collaborateurs évoluent vers plus d'engagement. Ces exigences ruissèlent des plus grandes entreprises jusqu’aux ETI et PME. Et cela n'est pas prêt de s'arrêter. En France, en Europe, aux Etats-Unis, nous assistons à une montée en puissance du cadre réglementaire et normatif.

C'est pourquoi aujourd'hui tous les secteurs d'activité recrutent à des fonctions liées à la Responsabilité Sociétale des Organisations. Les offres d'emploi se multiplient. Les RH cherchent en particulier des acteurs aptes à prendre en charge la mesure du carbone, l’identification des mesures favorisant l’économie circulaire et le reporting extrafinancier. Or, on ne s'improvise pas analyste ESG par exemple : cela nécessite une formation.

Pénurie Marché RSE : tous concernés

La formation comme clé de transformation

C'est ici qu'intervient la formation, une des tendances fortes de 2024. Que vous soyez jeune étudiant en recherche d'alternance ou salarié·e en reconversion, se former à la RSE, c'est l'assurance de trouver un emploi rapidement. Le secteur manque d'experts. Le marché du travail souffre aujourd’hui d’une véritable pénurie de main d'œuvre sur certaines aptitudes techniques. Les meilleurs n'ont que l'embarras du choix.

Une forte exigence de la part des candidats

En quelques années, dans le face-à-face employé-employeur, le rapport de force a drastiquement évolué en faveur du candidat. Ce dernier réalisant simplement et rapidement des recherches sur les engagements et actions réels de l'entreprise ciblée, allant jusqu’à opter pour un poste non RSE dans une entreprise fortement reconnue pour son engagement social et environnemental. Selon une étude Cone Communication, 70 % des employés affirment qu'ils seraient plus loyaux et fidèles envers leur employeur si celui-ci s'engageait dans une démarche de RSE. Maîtrisez votre communication, et pour ne faire aucun faux pas, optez pour un profil spécialisé en communication responsable. En parallèle, la tension précédemment évoquée fait mécaniquement monter les salaires.

Quel profil pour se démarquer sur le marché de l'emploi RSE ?

Le profil RSE est par définition polyvalent, abordant des sujets très variés tout en mobilisant des savoir-faire génériques tel que la gestion de projet ou le management. Il existe cependant des différences de besoins d'une taille d'entreprise à l'autre. Les ETI et les PME de proximité vont embaucher des directeurs ou responsables RSE, tandis que les grandes entreprises, soumises à davantage d’obligations, privilégieront des experts spécialisés en reporting extra-financier par exemple.

Dans ce cadre, en tant que candidat postulant à un poste RSE, avoir de l'expérience reste un atout clé pour se faire remarquer. Mais dans un secteur aussi récent que la RSE, il s’agit plus facilement de l’exception que de la règle. Trois possibilités s’offrent alors aux employeurs face à une ouverture de poste :

Profil RSE

  1. Former leurs collaborateurs : en particulier quand ils sont volontaires, ils sauront mettre à profit leurs compétences et leur expérience passées dans la mutation de leur métier. Il y a quelques années, il n'était pas rare de voir en France des postes évoluer pour intégrer la RSE, par exemple le poste de responsable QSE. Aujourd'hui, face à l'importance prise par la RSE dans les organisations, la formation est un incontournable.
  2. Recruter de jeunes diplômé·e·s : sans expérience, ils ont acquis des connaissances. Associés aux salariés en place, ils les accompagneront à la transformation de la société.
  3. Solliciter des travailleurs indépendants : de nombreux consultants ont fait le choix de l'indépendance et c'est un modèle qui fonctionne. Il permet à l'entité de piloter son besoin en expertise à un instant t en mobilisant différents métiers selon ses besoins.
  4. Recruter en alternance : le compromis idéal. Le candidat en alternance peut tout aussi bien avoir 20 ans et être issu d'une formation initiale que 45 et être en pleine reconversion. Son atout maître : il combine l’expérience en entreprise et les compétences acquises au sein de l'école. L'équipe pédagogique se doit par ailleurs de créer du lien entre enseignements théoriques et mise en pratique dans l'entreprise.

En résumé, il n'y a pas de “profils types”, le savoir-être incontournable restant la volonté de faire changer les choses, y compris lorsque l'on est déjà salarié. A noter également : la RSE ce n'est pas un métier mais bien plusieurs, chacun faisant appel à des talents spécifiques, du reporting à la stratégie en passant par l'animation et la prise de décision.

Focus : les nouveaux métiers sur le marché de l'emploi RSE

Le concept de Responsabilité Sociétale des Entreprises est en pleine évolution, faisant apparaître année après année des métiers de la RSE jusqu'alors inconnus. Florilège de quelques nouvelles fonctions liées à des offres d'emplois passées par des cabinets de recrutement.

Chef de projet énergie-climat

Sa fonction est de mettre en place des études et des actions destinées à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à améliorer l'efficacité énergétique au sein des entreprises, des organisations gouvernementales et des collectivités locales.

Analyste ESG / Chargé de reporting extra-financier

Applicable depuis le 1er janvier 2024, la CSRD a mis en lumière l'importance de ce poste clé. En interne ou en cabinet de conseil, les missions d'un analyste ESG incluent : évaluer les politiques et pratiques environnementales des entreprises, analyser l'impact social de leurs activités, et étudier les structures de gouvernance ainsi que les pratiques éthiques au travers de nombreux critères.

Manager décarbonation

Sa fonction comme son nom l'indique : diminuer les émissions de gaz à effet de serre d’une entreprise ou d’une activité en particulier, mettre en place les études et reportings associés.

Chef de projet biodiversité

Son travail consiste à minimiser l'impact négatif de l'activité sur le milieu naturel lors d'un chantier d'aménagement par exemple en proposant des actions concrètes. Il peut intervenir dans tous les domaines.

Le domaine de l'emploi RSE est en pleine expansion. Face à une demande forte et à un grand nombre d'offres, nous observons une pénurie de compétences spécifiques, indispensables à la transformation durable des entreprises. Le recrutement est plus que jamais un enjeu critique. Les évolutions légales et la pression croissante des parties prenantes rendent impérative l'intégration de nouvelles expertises. En conclusion, la montée en compétences dans ce secteur par la formation est non seulement une opportunité de carrière mais aussi un levier collectif crucial pour l'engagement des entreprises.

POURQUOI CHOISIR L'ESG ACT ?

Doubles compétences

DOUBLE COMPÉTENCE

titres rncp

TITRES RNCP RECONNUS PAR L'ÉTAT

alternance

ALTERNANCE POSSIBLE DÈS LA 3e ANNÉE

nombreux débouchés

NOMBREUX DÉBOUCHÉS

L'actualité de l'ESG Act

ESG Act Formation RSE Entreprise
Actualités

RSE : 5 actions à mettre en place en entreprise

Les entreprises ont pris conscience de l'intérêt d'élaborer une stratégie RSE pour assurer leur pérennité tout en intégrant les préoccupations sociales, sociétales et environnementales. Nous vous présentons 5 initiatives.

melissa sahed
Témoignage

Témoignage de Melissa Sahed

Alumni ESG et fondatrice de Santiag Poetry

De son parcours d'étudiante à l'ESG à la naissance de sa marque, Melissa SAHED illustre parfaitement la façon dont l'engagement et la créativité peuvent fusionner...

Cette formation peut vous intéresser !

Formation Bac+3

Mastère Chef de Projet et Développement Durable

Rentrée

Octobre 2024

Admission

Bac+3 / Bac+4

Diplôme

Titre RNCP niveau 7 certifié

Alternance

Possible

 

Découvrir la formation